La Hem: rivière aux moulins

moulinbleueVenue du pays de Licques, la Hem est encore une rivière dessinant ses méandres avant d'être canalisée et de perdre son nom pour devenir Le Meulestrom. Son ancien cours se confond avec les eaux du canal de Calais à Hennuin. On a compté jusqu'à quinze moulins sur son cours, les plus en aval sont ceux de Recques-sur-Hem et Polincove où l'on en compte encore deux.

Le moulin à eau de Recques-sur-Hem qui date de 1837 est toujours en activité.

C'est d'ailleurs l'un des derniers moulins artisanaux du Pas-de-Calais (on en comptait encore plus de 60 en 1960). À l'origine, ce moulin servait à « tordre l'huile ».

Cette activité était alors très importante dans la région où les cultures oléagineuses connurent un fort développement (œillette - variété de pavot , colza, lin, cameline herbacée proche de la camomille -). Le moulin a ensuite été transformé en moulin à farine. La chute d'eau aménagée fournit aujourd'hui encore la moitié de l'énergie nécessaire à moudre chaque année les 3 ooo tonnes de la production. Cette farine est ensuite distribuée dans les boulangeries et pâtisseries de la région, à Audruicq notamment. Vers 1630 tous les habitants du canton étaient obligés sous peine d'amende et confiscation de faire moudre leurs grains au moulin à vent d'Audruicq ou au moulin à eau de Polincove, appelé aujourd'hui « moulin bleu » Un parcours de pêche a été aménagé aux abords et le mécanisme démonté.

Nous contacter

Qui sommes nous ?

Nous suivre.